Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 05:16
Du côté de Mahasthan, le boulot avance doucement mais surement. Du coté du colis de matériel, la bonne nouvelle est qu’il ne semble pas avoir été volé, mais nous ne savons pas quand il va arriver ici à Mahasthan, et nous somme déjà à la moitié de la mission de restauration. Je fais quotidiennement des découvertes. Hier je toussais car les « masques » à poussières récupérés ici ne sont pas très efficaces (ils sont en jersey coton) et parce que le nettoyage du métal fait beaucoup de poussière. La femme qui s’occupe de la maison a voulu me soigner avec ses méthodes traditionnelles : en frottant énergiquement le dessus de la tête avec un mélange d’huiles qui habituellement sert à nourrir les cheveux. Résultat, je tousse toujours un peu, mais mes cheveux sont plus brillants ! Je passe ma vie à gouter de nouvelles choses : chips de poisson au miel et au piment, absolument immonde surtout l’odeur ; doy sorte de yaourt fermenté hyper sucré au sucre de canne, et tout un tas de fruits inconnus souvent âpres. Je n’ai pas encore gouté de çay, thé aux épices et au lait fermenté, mais ca ne devrait pas tarder. Il y a quelques jours nous avons eu la chance d’être invitées à manger chez l’ancienne cuisinière et nous avons donc fait un repas traditionnel chez elle, sur son lit. Il y avait tout un tas de légumes au curry, différentes sortes de viandes, œufs et poissons au curry, du dhaal – soupe de lentilles avec des épices- et du riz, des légumes confits par une cuisson à l’huile, et tout un tas de beignets de lentilles, de farine de riz, de noix de coco et bien sûr du doy. La nourriture ici est à base de lentilles, curry, riz et pomme de terre, le tout cuit dans un maximum d’huile. C’est plutôt très bon même si au bout de quelques jours on s’aperçoit que c’est peu varié, malgré les efforts de la cuisinière de la mission. Comme nous avons plus de moyens que les bengalis nous mangeons des fruits : grenades, clémentines, bananes, ananas, pommes et nous avons réussi à bannir la papaye de la maison. J’essaie d’apprendre avec la cuisinière quelques recettes comme le dhaal ou les galettes de pain chapati, on verra bien ce que ca donne quand j’essaierai en France. Les conversations avec les gens qui travaillent à la maison sont un peu limitées, mais je commence à apprendre quelques mots de bengalis. J’ai l’impression que j’ai appris les mots les plus utilisés dans une conversation, problème et peut-être donc j’arrive à vaguement suivre grâce aux mots d’anglais qui sont disséminés dans toutes les phrases. Barbara ma collègue parle très bien bengali, ce qui aide beaucoup. Nous nous entendons bien, et nous nous sommes découvert des points communs, notamment au niveau du shopping. Elle montre les endroits où l’on peut trouver de chouettes saris, où il y a un bon couturier, où l’on peut trouver des bijoux… bref je découvre le bazar et le marchandage dans une autre langue ! Je fais bien sûr plein de photos mais la connexion internet est tellement mauvaise qu’il n’est pas possible de les mettre sur le blog, je le ferai dès mon retour, désolée mais va falloir attendre encore un petit peu !

Partager cet article

Repost 0
Published by Charlotte REROLLE
commenter cet article

commentaires

Manuela 27/11/2009 17:42


Coucou! C'est chouette ces petites nouvelles sur ton blog... Ca donne envie... Bisous


Présentation

  • : Le blog de Charlotte REROLLE
  • Le blog de Charlotte REROLLE
  • : Après avoir raconté une année de stages à l'étranger, voici quelques nouvelles d'une restauratrice d'objets archéo pas très sédentaire!
  • Contact

Archives