Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 11:24

Comme prévu nous n’avons rien ressenti lors de ce jour  « spécial », jeudi. Il s’est peut-être passer des choses à Dhaka mais nous n’en savons rien. Le seul événement a été l’annulation à la dernière minute d’un pseudo colloque qui devait se tenir au musée avec des gens de l’UNESCO…

Nous travaillons tous les jours mais nous prenons quasi quotidiennement le temps de nous balader ou d’aller au village voir à la ville. Mercredi en rentrant du village, nous avons créé un embouteillage terrible à la sortie du marché. La semaine prochaine c’est l’Aïd. Les gens vivent ici comme en Inde sauf que le pays est à 95% musulman. Pour l’Aïd tous les gens des environs viennent acheter ou vendre leur vache au marché du village. Bref il y avait un monde fou, des vaches partout avec leur grosse bosse – partout c'est-à-dire dans la rue, les maisons, les camions, les rickshaw !-. Malgré ce monde fou, un attroupement de 50 personnes s’est formé autour de nous car la plupart des gens de la campagne n’avaient jamais vu d’occidentaux. La nouvelle que les Français étaient de retour à la mission n’a pas mis longtemps à se répandre, depuis il y a en permanence des gamins aux fenêtres qui nous observent pendant des heures.

Ma collègue, Barbara qui est italienne est très sympa, c’est une spécialiste de l’Inde et de l’Asie centrale. Elle m’explique tout un tas de chose sur les religions d’ici et leur histoire, et l’archéologie. Elle m’a fait une visite assez détaillée du site. Il s’agit d’une immense enceinte, 1,5ha, faite en briques et utilisée entre IIIème siècle avant et le XIII- XIVème siècle après. A l’intérieur, il y avait plusieurs villages avec des temples et des palais ainsi que des champs. Aujourd’hui il n’y a quasiment plus que des champs. Ce site est des sites archéologiques majeurs du Bangladesh, il est d’ailleurs très visité par les bengalis. Des cars entiers débarquent le vendredi pour faire des pique-niques et visiter les ruines. Il ne reste pas grand-chose à voir, le site souffre des anciennes fouilles désordonnées faites dans au XIXème siècle et dans les années 1930. Cependant le matériel qui sort de fouilles est très intéressant. Il y a des tonnes de céramiques apparemment, du métal avec des pointes de flèches, des monnaies mais aussi de petites statuettes en bronze, de la sculpture en pierre et en terre cuite. Les objets souffrent du climat humide et des moussons annuelles. Il y a pas mal de travail de conservation et de restauration à faire –mais nous n’avons toujours pas de nouvelles du colis de matériel coincé à l’aéroport et ce que j’avais amené avec moi commence à diminuer sérieusement !-.

Sous une autre forme je retrouve les difficultés de travailler à l’étranger dans un pays où le matériel n’est pas disponible. Je dois commencer à m’habituer à ce genre de situation car le stress de ne pas arriver à faire le travail, n’a duré que 2 jours. Je me dis maintenant que je vais faire mon maximum mais que je ne peux pas lutter contre les contraintes locales orientales !

A très bientôt pour la suite des aventures bengalies…

Partager cet article

Repost 0
Published by Charlotte REROLLE
commenter cet article

commentaires

Florence 23/11/2009 21:42


salut Charlotte,
ça a l'air de bien se passer cette nouvelle aventure, j'espère que tu auras enfin pu récupérer ton matériel.Je t'embrasse


Camille 22/11/2009 19:05


A quand les photos si tu peux. En tout cas tu a l'air de t'eclater. Moi ça va beaucoup mieux!!!! Je te raconterai


Présentation

  • : Le blog de Charlotte REROLLE
  • Le blog de Charlotte REROLLE
  • : Après avoir raconté une année de stages à l'étranger, voici quelques nouvelles d'une restauratrice d'objets archéo pas très sédentaire!
  • Contact

Archives