Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 19:42

Et voila, je promets sans cesse de parler de mes projets aux Emirats, et finalement je ne parle que des autres, ceux où je ne suis pas à la maison !

 

Cette fois direction l’Egypte, mais avec une variante, la destination sera Alexandrie et non Louxor. Pour la première fois, je participe à la mission Taposiris. Nous logeons dans le centre ville d’Alexandrie, dans l’un des appartements du CEalex (centre d’études alexandrines, dirigé par J-Y Empereur), dans un bel immeuble rappelant la grandeur passée d’Alexandrie. Le site se situe à environ 45 km à l’ouest entre la mer et le lac, sur la route de l’aéroport. La mission travaille sur deux sites : Taposiris Magna et Plinthine. Cette année pour des raisons d’autorisation, le travail de terrain a lieu à Plinthine. J’ai été contactée pour venir sur cette mission afin de restaurer des monnaies et de tenter de développer de la conservation préventive pour le matériel  issu des fouilles et stocké dans des tombes de la nécropole. Si la mission et l’ambiance sont très sympas, il est vrai que le travail est un peu frustrant pour moi. En effet, je ne travaille pas sur le site avec les autres membres de la mission, mais au dépôt où sont conservées les monnaies. Ce dépôt est ouvert de 8h à 14h30… ce qui fait que les journées sont très courtes et ne donnent pas l’impression d’une grande efficacité ! Si à cela on ajoute, la première journée pour obtenir les autorisations de travail, réduite à une heure effective et un jour férié par semaine pour les 2 semaines que dure la mission… le travail n’avance guère mais on ne peut évidement pas obtenir le même rendement entre une mission où l’on travaille 50-60h par semaine et une où l’on a une vingtaine d’heures ! Heureusement les jours de « congés », je peux accompagner le reste de l’équipe sur le site et travailler sur la réorganisation du stockage du mobilier. J’en ai profité pour les aider à déposer un petit four en céramique et par là même me choper un coup de soleil uniquement sur le quart en haut à gauche du visage !

 

Je profite de mes après-midis pour avancer le travail en retard, faire quelques rapports et me promener. La situation à Alexandrie est plutôt calme. Ce qui m’a le plus marqué pour ce premier retour en Egypte après le printemps arabe, est de ne plus avoir à tous les coins de rue un portrait de Mubarak.Les rassemblements sont parait-il interdit ce qui explique le calme et la discrétion de la manifestation que j’ai aperçu pour soutenir un candidat à la présidentielle égyptienne qui devrait avoir lieu fin mai. Une cinquantaine de partisans arboraient des ballons de baudruches violets et certains tenaient du bout des doigts des banderoles à l’effigie de leur candidat. Il n’y avait pas un bruit et personnes ne bougeaient. Des collègues égyptiens m’ont déconseillés d’aller dans certains quartiers ce vendredi matin, car il pourrait y avoir des problèmes m’ont-il dit… Nous avons tout de même profité de notre jour de congé, pour aller nous balader au fort Qaitbay, fort islamique installé sur l’ancien site du phare d’Alexandrie, visiter un site archéologique romain Kom al Dikka où des étudiants-jeunes entrepreneurs essayaient de vendre leurs créations puis nous avons tenté d’aller à la bibliotheca Alexandrina qui était fermée !

Je suis ravie d’être à Alexandrie, dans cette ville méditerranéenne si différente du reste de l’Egypte qui m’avait complètement charmée lorsque nous étions venus avec mes parents et mon frère en 2008.

Partager cet article

Repost 0
Published by Charlotte REROLLE
commenter cet article

commentaires

Julie 29/04/2012 20:37


Coucou le belle,


ça faisait longtemps que je n'avais pas lu la suite de tes aventures. Avec tous ces détails je comprends mieux à ce que tu m'en as dit ! C'est super que tu tiennes ce blog, ça te fera des
mémoires formidables pour dans quelques années. Penses à bien prendre soin de toi en vu de cet été !


De gros bisous


Julie

pa² 29/04/2012 09:41


merci de tes nouvelles


le tel parait un peu difficile


tout va bien les réponses tombent


bises pa²

Présentation

  • : Le blog de Charlotte REROLLE
  • Le blog de Charlotte REROLLE
  • : Après avoir raconté une année de stages à l'étranger, voici quelques nouvelles d'une restauratrice d'objets archéo pas très sédentaire!
  • Contact

Archives