Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 17:11
La mission au Bangladesh se termine et je m’aperçois que je n’ai pas été très prolixe sur le blog. Il est vrai que comme c’est la quatrième mission, je commence à avoir moins de choses à raconter. De plus, la mission a été très calme et très studieuse, nous nous sommes étonnées à plusieurs reprises de cette ambiance. Mais nous l’avons fortement appréciée ! Nous avons fini par récupérer nos éléphants en céramique, ils sont un peu moins beaux que ceux qui décorent le salon de la mission. Ils ont comme qui dirait la gueule un peu tordue, on dirait qu’ils se sont pris un mur, mais ils me plaisent beaucoup ! La grande nouveauté de cette année a été l’aménagement d’un coin salon dans la pièce de vie. Même si ca a été fait quelques jours avant notre départ, nous avons apprécié ce changement qui permet de se retrouver tous ensemble dans une ambiance détendue. Avant de reprendre l’avion, nous avons passé avec ma stagiaire Caroline, une journée et demie à Dhaka, histoire de profiter un peu. Au programme shopping dans nos magasins préférés de commerce équitable, visites chez les antiquaires et dans deux ou trois nouvelles boutiques repérées par Coline, la céramologue, lors de son dernier passage à Dhaka. J’ai été relativement raisonnable, il faut dire que j’avais bien abusé sur les saris à Mahasthan ! Attention, je tiens à rétablir la vérité, c’est pour une commande ! J’ai tout de même acheté une applique de lampe qui provient de bateaux démantelés au Bangladesh. En visitant Old Dhaka, nous avons fait une balade en bateau sur un fleuve d’une puanteur nauséabonde, et dont la couleur et la clarté de l’eau se rapprochaient plus du pétrole que de ce liquide que nous buvons ! Notre « guide » nous a emmené visité sur l’autre rive, les chantiers navals : entretien et réparation de bateaux, construction de nouveaux paquebots et porte-containers, démantèlement de vieux rafiots. Je dois dire que j’ai été très impressionnée par la technique de nettoyage-suppression des vieilles peintures : on tape dessus (sur la peinture et la coque) avec un marteau ! Nous les avons vus souder les tôles de la coque, fondre des hélices, aménager des cabines avec intérieur en bois travaillé, mettre les dernières finitions de peinture… Il semble que le Bangladesh soit un important centre de construction navale et que de nombreux bateaux européens soient construits ici. Cette visite fort bruyante a été vraiment très instructive et nous a transportées dans un autre monde, totalement inconnu. Nous nous sommes ensuite promenées dans la rue des Hindous, nous avons vu quelques temples hindous encore en activité. L’ambiance est complètement différente. Après avoir erré dans old Dhaka en rickshaw à la recherche de monuments qui n’étaient pas fermés le dimanche, nous sommes rentrées à l’hôtel plutôt sans encombres (le matin nous avions mis 3 fois plus de temps et nous avions eu plusieurs accrochages avec d’autres rickshaw ou bus). Notre quartier a beau être loin et être celui des expat’ et des ambassades, il est fort agréable par son calme (relatif !). Me voici donc en route pour Dubai, où nous avons de la visite durant une grande partie du mois de mars ! Je me réjouis de profiter de la famille et des amis.

Partager cet article

Repost 0
Published by Charlotte REROLLE
commenter cet article

commentaires

jean-baptiste rerolle 27/02/2012 11:37


nous c'est vers la creuse que nous nous transportons, mais avec un véhicule plus adapté et sans espoir de chantier naval....


bises à toi et à tes visiteurs


vernou va bien


bises


pa²

Présentation

  • : Le blog de Charlotte REROLLE
  • Le blog de Charlotte REROLLE
  • : Après avoir raconté une année de stages à l'étranger, voici quelques nouvelles d'une restauratrice d'objets archéo pas très sédentaire!
  • Contact

Archives