Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 08:54

AID

J’ai vécu pour la première fois une fête de l’Aid en pays musulman, ca m’a vraiment dépaysé ! D’abord c’était le premier jour où nous ne mettions pas de réveil car la cuisinière ni les autres membres de la maison ne travaillaient. Pas réellement de grasse mat’ mais c’est toujours agréable de se réveiller naturellement ! On a peu bossé, tenté de comprendre pourquoi il n’y avait plus d’eau chaude, puis nous avons fait une superbe balade en vélo pendant 3h. Ce pays s’y prête parfaitement car il y a quasiment pas de reliefs. C’était impeccable comme jour, il y avait personne sur les routes car tout le monde était en famille à découper la viande des vaches qui avaient été tuées après la grande prière. Il y avait donc une odeur permanente de sang et de chaire fraiche, j’ai bien cru que ma collègue végétarienne allait se trouver mal à plusieurs reprises. En effet, les gens découpent leur viande par terre dans les champs, dans les cours ou sur le bord de la route à même le sol avec leurs couteaux si bizarres, tout ca sur des feuilles de bananiers ! Mais attention tous vêtus de leurs plus belles parures, souvent achetées la veille. Au retour de la balade en vélo, les gens qui travaillent à la mission sont passés nous offrir des biscuits – absolument immondes-, une sorte de porridge de vermicelles au lait concentrée hyper sucrée et surtout plein de viande. J’ai eu le droit à 1kg de bœuf en morceaux non cuit, du bœuf au curry, de la chèvre aux épices et du bœuf grillé. Bref j’ai de la viande à manger jusqu’à la fin de mon séjour ! Des gens que je n’avais jamais vu sont aussi passés à la mission, ils ont tenté de m’expliquer quelque chose… j’ai cru qu’il me parlait de la bombe contre les moustiques car elle était sur le frigo- et non ils venaient congeler leur viande dans notre frigo, ce qui a fait quelques histoires ! Il faut dire que je vois assez souvent passer des gens que je ne connais pas dans la mission, des fois ils cherchent les toilettes, des fois c’est pour vendre des couvertures ! En général, je ne comprends pas trop leurs explications alambiquées ! bref il se passe des trucs mystérieux parfois. L’une des choses que je préfère c’est les d’horaires. Apparemment il y a l’horaire officiel, celui du gouvernement et celui de la population, décalé d’une heure. Donc nous avons acheté nos billets de bus pour rentrer à Dhaka dimanche matin pour 9h30, qui serait p-e l’heure officielle sinon ca veut dire que c’est 10h30, mais ca peut être aussi 9h30 de la population donc 8h30 de l’heure officielle! On verra bien dimanche matin, ce qui est sur c’est qu’on attendra. Ils se servent de cette histoire d’horaire pour tout. Ainsi ce matin la femme de ménage est arrivée à 10h, on lui a dit qu’elle avait une heure de retard, que c’était 9h normalement, heure à laquelle elle vient depuis 2 semaines, elle nous a répondu que ca dépendait si c’était 9 h heure officielle ou si c’était la sienne… dans ce dernier cas, elle n’était pas en retard ! Moi ca me fait beaucoup rire, mais je ne suis pas chef de mission. Le jour de l’Aid, le chauffe-eau s’est cassé, court-circuit à cause de l’humidité, après 3 jours de fêtes nous avons trouvé un électricien pour le réparer. Depuis nous avons de l’eau chaude mais la moitié de la maison –environ une pièce sur deux- n’est plus reliée au groupe électrogène qui prend le relais quand il n’y a plus d’électricité. Nous pouvons donc prendre des douches chaudes mais uniquement dans le noir, car la lumière ne marche que dans le couloir, pas dans les chambres ni dans les bureaux ! Voila quelques anecdotes qui me font sourire, mais qui énervent au bout d’un moment ceux ou celles qui sont la depuis un certain temps ou qui doivent veiller au bon fonctionnement de la mission. Coté boulot, ca avance mais je crois qu’il y en avait pour un an de travail prévu pour cette mission de trois semaines. Je pense que j’aurais restauré à la fin de la semaine en tout une douzaine de pointes de flèches en fer, -j’ai quasiment plus de fraises et d’embouts diamantés-, un miroir en bronze, une petite statuette de Ganesh et quelques autres merdouilles. Ce qui n’est pas facile c’est qu’avec une humidité relative de 85%, j’ai du mal à vernir les objets sans que ca blanchisse ! Je croise les doigts pour que mes collages tiennent…Vu ce qu’il reste à faire, je vais conseiller de refaire une mission de restauration lors de la prochaine campagne de fouilles. C’est agréable de se connecter à internet à nouveau et d’avoir des nouvelles du monde après 4 jours où tout était fermé… à très bientôt pour les dernières péripéties avant le retour à la civilisation…

Partager cet article

Repost 0
Published by Charlotte REROLLE
commenter cet article

commentaires

Aude 01/12/2009 22:28


Quel plaisir de te lire... Ta vie a l'air bien fantaisiste et décoiffante. Merci de me faire voyager. cela me fait du bien dans ces moments où Garance est encore moyen. Bises.
Aude


Présentation

  • : Le blog de Charlotte REROLLE
  • Le blog de Charlotte REROLLE
  • : Après avoir raconté une année de stages à l'étranger, voici quelques nouvelles d'une restauratrice d'objets archéo pas très sédentaire!
  • Contact

Archives